Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Art moderne

L’art moderne a largement provoqué autant de réactions que celui du XIX° siècle. On peut même penser qu’une bonne partie de la production artistique visait justement à provoquer des scandales et des polémiques !ce qui est certain, c’est que l’art moderne, avec sa variété de formes et d’expressions, a eu une influence considérable sur notre vie quotidienne.

Les pionniers
Paul Cézanne n’est pas le plus connu des peintres mais son influence est telle qu’il fut l’un des pères de l’art moderne. Proche de l’impressionnisme à ses débuts, la force de son style l’en démarqué ensuite.

Dans Les Baigneuses (huile sur toile, 1874, Metropolitan Muséum of Art, New york), on voit, avec ce tableau, comment Cézanne se démarque des impressionnistes par une touche plus lourde, chargée de cernes noirs, que l’on retrouve chez Picasso et ses Demoiselles d’Avignon.

L’année de sa mort en 1906, Cézanne produira une autre toile sur ce thème, nommée Les Grandes Baigneuses.

Des peintres comme Gauguin ou Sérusier (groupe des Nabis) avaient donné à la fin du XIX° siècle des couleurs brutes et primaires à la peinture. Dès 1905, un autre groupe de peintres, parmi lesquels Maurice Vlaminck, André Derain, Henri Matisse ou Kees Van Dongen, qui exposaient au Salon d’Automne, provoqua la colère du critique Louis Vauxcelles qui les traita de « fauves » en références aux couleurs vives et criardes de leurs œuvres. Le fauvisme était né !

En Italie, un mouvement d'artistes passionnés par la modernité, la vitesse, les machines représente cet élan nouveau qui traversera tout le siècle. Ce sont les futuristes.

Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves
Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves

Paul Cézanne, Henri Matisse et les peintres fauves

L’ art nouveau
Au début du siècle se développe dans toute l’Europe une tendance décorative et ornementale, influencée par la nature, les fleurs et la végétation, pour l’architecture et le mobilier urbain. Plusieurs artistes, architectes, artisans d’art se signalèrent dans des réalisations somptueuses. Les architectes Victor Horta en Belgique, Hector Guimard en France (les bouches de métro de Paris, c’est lui !), Henri Sauvage avec la Villa Majorelle à Nancy, Antoni Gaudi à Barcelone. Le peintre Gustav Klimt à Vienne, en Autriche, le dessinateur d’affiches tchèque Mucha, le verrier Emile Gallé à Nancy, le créateur de lampes américain Tiffany, les ébénistes Louis Majorelle et Eugène Vallin à Nancy… Nancy est un haut lieu de l’art nouveau et on peut retrouver plusieurs bâtiments dans ce style en se promenant en ville…

07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s

Les maîtres
Pablo Picasso (1881-1973), comme Henri Matisse fut l’un des premiers à s’intéresser aux masques africains qui firent leur apparition en Europe avec la colonisation. Les demoiselles d’Avignon furent l’une des premières toiles s’inspirant directement de l’art « nègre ». Picasso traversa les ¾ du XX° siècle. Cette exceptionnelle longévité lui permit d’explorer différentes voies. Parmi les périodes les plus importantes, la période bleue, dans laquelle Picasso représente la misère humaine dans des teintes froides, a les faveurs du public, mais c’est la période cubiste qui a fait sa notoriété. Picasso, mais aussi son ami Georges Braque (1882-1963) et d’autres artistes comme Juan Gris développèrent une vision du monde dans laquelle ils essayèrent de montrer plusieurs dimensions d’un même objet. Comme pour le fauvisme, c’est un mot d’esprit de Louis Vauxcelles qui donna le nom au mouvement en parlant des « petits cubes » de Braque…

Les différentes périodes de Pablo Picasso :
1895-1900 : période naturaliste
1901-1904 : période bleue
1905-1907 : période rose
1908-1911 : période cubiste
1912-1914 : période décorative
1915-1925 : période réaliste classique
1926-1945 : période surréaliste
1945-1973 : période récapitulative, pendant laquelle il fait la synthèse de toutes les formes précédentes…

Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme
Picasso et le cubisme

Picasso et le cubisme

Dadaïsme et surréalisme
Le dadaïsme est l’un des précurseurs du mouvement surréaliste. Ce mouvement à vocation largement ludique et provocatrice chercha à libérer la créativité, par l’humour, la surprise. Marcel Duchamp (1887-1968), Francis Picabia et Tristan Tzara furent les membres les plus éminents de ce mouvement éphémère et chaotique.

Marcel Duchamp, Fontaine, 1917, urinoir renversé et signé R. Mutt. Cette œuvre est certainement la plus célèbre de son auteur. Il présenta ce banal urinoir lors d’une exposition soi-disant d’avant-garde à New York. Se contentant de le retourner et de le présenter comme une œuvre parce qu’il en décide ainsi, en tant qu’artiste, il pousse les limites de l’œuvre d’art et provoque un scandale. Il créé ainsi l'art conceptuel, dans lequel l'idée est plus importante que le résultat.

Le surréalisme rechercha dans les pans inexplorés de l’esprit de nouvelles voies pour la créativité. Les théories psychanalytiques et un certain goût pour l’absurde permirent l’éclosion d’une grande diversité de créations, tant littéraires (les cadavres exquis) que picturales. Si Georgio De Chirico (1888-1978) ou Paul Delvaux (1897-1994) sont restés méconnus, René Magritte (1898-1967) et Salvador Dalì (1904-1989) sont devenus des stars ! ! ! Leurs peintures sont reproduites sous la forme de posters, de cahier, de tasses, de coussins et de tas d’autres produits dérivés de plus ou moins bon goût, témoignant que cet art onirique (rêveur) a rencontré un public large.

Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme
Dadaïsme et surréalisme

Dadaïsme et surréalisme

L’ abstraction
On raconte qu’un jour, Kandinsky trouva dans son atelier une de ses toiles que sa femme de ménage avait reposée la tête en bas. On ne reconnaissait plus le sujet et c’est cela qui a plu au peintre ! De là lui vient l’idée de créer des œuvres abstraites… la vérité est probablement moins rigolote et c’est au terme d’une recherche sérieuse et très intellectuelle que Kandinsky abandonna progressivement la figuration (la représentation de choses issues de la réalité) pour l’abstraction (la représentation d’idées, d’émotions, de sentiments impalpables et non visibles).
L’art abstrait donna naissance à de nombreux courants, certains peu connus : l’abstraction lyrique (Kandinsky), la peinture non-figurative, l’abstraction géométrique (Piet Mondrian), l’expressionnisme abstrait (Jackson Pollock)

Au XIX° siècle, pour provoquer, Alphonse Allais avait réalisé une toile toute rouge intitulée « La récolte de la tomate sur le bord de la mer rouge par des cardinaux apoplectiques ». les artistes du XX° siècle poussèrent la recherche abstraite vers la simplicité et jusqu’au monochromatisme (l’utilisation d’une seule couleur).

Kasimir Malevitch, Carré blanc sur fond blanc, huile sur toile. Les travaux de Kasimir Malevitch (1878-1935), peintre d’origine russe, le conduisirent à rechercher la plus grande simplification, la frontière de l’art. Ses œuvres les plus emblématiques sont « Carré noir sur fond blanc » et « Carré blanc sur fond blanc » qui ne représentent rien d’autre que ce que le titre indique. Effrayé par son audace il renonça ensuite à ce type de toiles et poursuivit une carrière plus conventionnelle.

Yves Klein, Monochrome bleu (IKB3), 1957, pigments et résine sur toile. Yves Klein (1928-1962), artiste français, réalisa de nombreux monochromes, dont la particularité était la couleur bleue étendue de façon parfaitement uniforme. Un bleu spécial qu’il inventa et déposa comme un brevet d’ingénieur, le International Klein Blue (IKB). Klein fut aussi bien peintre que sculpteur ou performeur avec ses amis du groupe des Nouveaux Réalistes (Arman, César, Spoerri, Tinguely…)

Pierre Soulages, Outrenoir, huile sur toile. Pierre Soulages (né en 1919 et toujours vivant !) réalisa l’essentiel de son œuvre avec l’utilisation du noir. Mais les traces en relief de la matière de la peinture noire jouent avec la lumière et les reflets. Il explore la profondeur du noir de chine dans ce qu’il appelle l’outrenoir.

Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction
Abstraction

Abstraction

Pop Art
Ce courant s’est inspiré des objets courants, de la publicité et de la société de consommation des années 60. Les boîtes de conserve de la marque de soupe Campbell, l’image de Marilyn Monroe, les coupures de journaux (Andy Warhol), les bande dessinées (Roy Lichtenstein), l'actualité (Rauschenberg) sont des sujets utilisés par les artistes du Pop art.

Andy Warhol (1928-1987), photographe et peintre, a dénoncé la société de consommation en réalisant des toiles ou l’objet du quotidien était représenté dans de grandes séries, avec ou sans variations. Les boîtes de soupes Campbell furent l’un de ses sujets de prédilection. En poussant la logique encore plus loin, il développa cette idée avec des stars du cinéma comme Marilyn Monroe, Elizabeth Taylor ou des hommes politiques (Mao). Cette fascination pour les objets ou personnages du quotidien se retrouve chez de nombreux artistes, même dans les dernières générations.

En France et en Europe, un équivalent du pop'art américain est créé avec les artistes du Nouveau Réalisme, chacun se "spécialisant" dans une pratique artistique: Arman (acumulations), César (compressions, expansions), Yves Klein (monochrome, empreintes, feu), Martial Raysse (tableaux avec collage d'objets), Daniel Spoerri (tables de repas collées et renversées), Jean Tinguely (sculptures en mouvement), Nikki de Saint-Phalle (tir à la carabine sur peinture), Jacques de La Villeglé (affiches arrachées)...

Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art
Pop'Art

Pop'Art

Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme
Nouveau Réalisme

Nouveau Réalisme

Land Art

Les artistes de ce mouvement revendiquent un art proche de la nature, réalisé en extérieur, parfois avec les matériaux naturels trouvés sur place (Richard Long, Robert Smithson, Andy Goldsworthy...), parfois avec des installations gigantesques modifiant le paysage (Christo). Leurs oeuvres sont souvent éphémères et ne subsistent que par les photos, vidéos et témoignages écrits.

Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art
Land Art

Land Art

L'hyperréalisme

Initié par des artistes américains dans les années 70, ce retour au réalisme photographique, à l'imitation de la réalité par l'art est incongru à une époque ou l'art cherche davantage à s'écarter du réel. Mais les nouvelles technologies disponibles et un goût pour la tromperie du spectateur (est-ce vrai ou pas ce que je vois?) font apparaître des oeuvres, parfois en 3D (Duane Hanson) d'un réalisme troublant.

07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s

Art contemporain
C'est l'art le plus proche de nous, celui qui est produit par des artistes vivants et sur des thèmes qui nous concernent directement. On considère qu'il s'agit des oeuvres réalisées depuis les années 1970 jusqu'à nos jours. Les pratiques artistiques sont plus individuelles et les artistes ne se regroupent plus en "mouvements" ou en "écoles" identifiables. Les questions
de l'individu dans son rapport à la société et des médias sont très présentes dans les travaux de ces artistes. De nouvelles pratiques artistiques (installation, performances, vidéo, dispositifs multimédias, in situ...) font également leur apparition...

Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines
Diverses oeuvres contemporaines

Diverses oeuvres contemporaines

Les grands artistes indépendants

Sans être rattachés à tel ou tel courant, mouvement ou école, certains artistes ont particulièrement marqué le XX°s. En voici quelques-uns:

07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s
07 Histoire de l'art: Le XX°s

L'architecture contemporaine

Le XX°s a vu l'apparition de nouvelles solutions techniques, de nouveaux matériaux, de nouvelles logiques de conception dans le domaine de l'architecture, ce qui a conduit à de nouvelles formes. Les architectes du XX°s se sont donc libérés, et la limite entre architecture et sculpture se réduit.

Architectures contemporaines
Architectures contemporaines
Architectures contemporaines
Architectures contemporaines
Architectures contemporaines
Architectures contemporaines
Architectures contemporaines

Architectures contemporaines

Conclusion
Tous les arts visuels, jusqu’à l’invention du cinéma, étaient marqués par l’idée du temps arrêté. Si certains artistes, comme Turner, avaient essayé de donner la notion de mouvement par des effets picturaux, d’autres superposèrent plusieurs moments sur une toile, comme Marcel Duchamp dans son "Nu descendant un escalier" (1912). Il faut aussi citer les futuristes italiens, qui se spécialisèrent dans la représentation de la vitesse, symbole du futur.
Si l’action des pièces de théâtre classique était censée se passer dans une unité de temps et de lieu, le cinéma allait, avec le montage, permettre toutes les fantaisies. On se souvient des trucages artisanaux et effets spéciaux de Georges Méliès (1861-1938). La vidéo ou la télévision, si proche du cinéma, ont développé leurs propres spécificités artistiques.
La bande dessinée, avec la réunion du texte, de l’image et de la narration par séquences peut aussi être considérée comme un art.

Les arts ont été classés par catégories au cour du temps, et en fonction de leur « importance ». Ceci peut être bien évidemment discuté et contesté mais cette liste, autrefois fermée, s’ouvre peu à peu aux nouvelles formes d’expression :
1er art : L’architecture
2ème art : la sculpture
3ème art : la peinture
4ème art : la musique
5ème art : la danse
6ème art : la poésie
7ème art : le cinéma
8ème art : vidéo et télévision
9ème art : la bande dessinée

07 Histoire de l'art: Le XX°s