Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Petite histoire du portrait

Définition : Un portrait est une œuvre picturale, sculpturale, photographique, ou littéraire représentant une personne réelle ou fictive. Le portrait peut être une représentation physique ou psychologique du modèle.

Les portraits ont différentes fonctions : volonté de perpétuer le souvenir d’une personne, créer une image historique du commanditaire, symboliser le pouvoir d’un dirigeant…
Pendant longtemps on a pensé que le portrait était un exercice de figuration mimétique (ressemblant), mais cela n’a pas toujours été le cas. À l’époque classique, le portrait restait toutefois le genre le plus dépendant du sujet et l’un des plus codifiés.
En politique, les portraits des chefs d'état symbolisent souvent l'État lui-même. Dans la plupart des pays le protocole exige que le portrait du chef de l'État apparaisse dans tous les bâtiments publics, le portrait du président de la république qui se trouve dans chaque mairie française en est un bon exemple. Une apparition excessive de tels portraits est la marque d'un culte de la personnalité, en vigueur dans de nombreux régimes autoritaires.
Des politiciens ou des nobles, sans être chef d'État ni roi, firent souvent réaliser leur portrait, par narcissisme ou par mécènisme. Ils permettaient ainsi à de grands artistes de vivre de leur talent en finançant leurs travaux.

Le portrait apparaît dès le V° siècle avant J.C sur les monnaies des rois de Perses.

Pendant les périodes baroque et rococo, aux XVII° siècle et XVIII° siècle, les portraits prirent une importance croissante. Dans une société de plus en plus dominée par la bourgeoisie, des représentations d’individus luxueusement vêtus à coté des symboles de puissance et de richesse contribuaient de manière efficace à l’affirmation de leur autorité.
Van Dyck et Rubens excellèrent dans ce genre.

Au XIX°s, l’intérêt grandissant pour la compréhension des sentiments humains engendra des artistes soucieux des émotions. Les impressionnistes tels que Monet, Degas ou Renoir, qui utilisaient principalement comme modèles leurs famille et amis, peignaient de petits groupes ou des individus seuls, en plein air ou en atelier. Caractérisés par leur surface lumineuse et la richesse de leurs teintes, ces portraits présentent souvent un caractère intimiste, éloigné du portrait officiel.

Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"
Portraits anciens et de la période "classique"

Portraits anciens et de la période "classique"

Les artistes du début du XX° siècle élargirent les champs d'exploration du portrait, en le libérant des contraintes de ressemblance. Henri Matisse simplifia la ligne et les couleurs pour leur donner toute leur force expressive. Pablo Picasso réalisa de nombreux portraits, dont plusieurs portrait cubistes ou le modèle est à peine reconnaissable. L’art du portrait en peinture déclina au milieu du XX° siècle, sans doute en raison de l’intérêt croissant pour l’abstraction. Plus récemment, le portrait a connu un renouveau, grâce à la photographie et aux nouvelles technologies.Voici quelques exemples d'oeuvres récentes sur ce thème...

Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)
Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)

Portraits de la période moderne (XIX° et XX°s)

Le portrait collectif
Une variante de l'art du portrait est celle des portraits collectifs, qu'ils soient familiaux (au sens large, liens amicaux ou amoureux y compris) ou corporatifs (un corps de métier, un groupe de gens liés par une activité). La représentation de plusieurs personnages réunis dans une même image suppose un sens de la composition, de l'organisation et de la mise en scène affirmés. Les personnages y sont souvent représentés en pieds (c'est-à-dire en entier, pas seulement le buste ou le visage) et en situation, dans un décor qui lui aussi prend plus d'importance...

Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs
Portraits collectifs

Portraits collectifs